Borb, la BD qui raconte la vie à la rue.

la vie à la rue, ça nous touche, hein, on en a fait un film ” Plume de bitume ” que vous êtes nombreux à avoir déjà vu, et que vous pouvez revoir en accès libre sur notre site. Très touché par le thème de la précarité et du manque de solidarité, nous avons lu un bouquin, Borb, écrit par Jason Little aux éditions Glénat.

C’est l’histoire d’un mec qui aurait pu finir autrement, mais dont la vie a dérapé. le livre raconte avec Brio, la descente aux enfers jusqu’au manque total de dignité de cet homme perdu. Un clochard, un sdf, un plouc, un gueux, un misérable. Il regarde pourtant la vie encore avec espoir, et les gens avec respect. reste qu’il a soif parfois et faim aussi, et qu’il ne sait plus très bien ce qui devient vital.

on est spectateur de la descente aux enfers, d’un homme, d’un être humain que les autres humains ne voient plus comme le leur. Quand une vie s’arrête-t-elle , ne peut-on pas être déjà mort, même vivant ?

L’auteur nous fait nous interroger sur ce qui nous donne de la valeur, sur l’inhumanité, sur la pudeur, sur la dignité.

Peu importe ce qu’a fait le personnage, peu importe sa vie d’avant, ses rêves trop grands, l’homme se perd, dans une réalité trop abrupte. On en vient aux besoins vitaux. La BD est parfois sale, voire crade. Elle montre l’absolue vérité de ceux qui mangent sans dents, de ceux qui défèquent sans papier, de ceux qui rient de ne plus pouvoir pleurer. Mais il reste les rêves, les souvenirs et cette incroyable envie de vivre sa vie jusqu’au bout…

Et au bout, on voit le tunnel de métro, et la lumière, celle de trop ?

Ce n’est qu’un clodo, une vie moins importante que celle des autres…On comprend alors le sens de l’histoire : A quoi jugeons-nous les gens ?

Une superbe satire de la vie new-yorkaise dans la peau d’un SDF. Mais ne vous y trompez pas…le mépris dépasse les frontières, cette histoire aurait pu se passer juste en bas de chez nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *