Face à l’urgence climatique, la jeunesse part au combat – Retour en images

Un peu plus de 2.000 jeunes ont défilé dans les rues de Clermont, ce vendredi 15 mars. En grève scolaire, ils ont revendiqué haut et fort leur volonté de lutter contre le réchauffement climatique en faisant pression sur le gouvernement.

La première journée de grève scolaire pour le climat est une réussite, à Clermont-Ferrand. Dès huit heures, lycéens et collégiens se sont rassemblés devant leurs établissements. Le cortège s’est formé place Delille peu avant 10 heures, tandis que les jeunes distribuaient les pancartes préparées la veille à la faculté de lettres. Il s’est ensuite élancé dans les rues clermontoises. La bonne humeur était de mise, contrastant avec la grisaille du ciel. Mais les jeunes n’ont pas oublié leurs revendications pour autant, et ont crié leur colère face à l’inaction des gouvernants en matière de justice climatique. En tout, ce sont plus de 2.000 collégiens et lycéens qui ont manifesté, formant un cortège long de plusieurs centaines de mètres. Aux alentours de midi, ils ont formé un immense cercle et observé une minute de silence, pour dénoncer la passivité de leurs dirigeants. Ils se sont ensuite dispersés en se promettant de revenir le lendemain, pour la Marche citoyenne pour le climat, et de continuer le combat chaque vendredi jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *