L’heure de la rentrée climatique a sonné

Ces deux derniers jours, les rues de Clermont-Ferrand ont résonné au son des slogans pour la défense du climat, avec la première grève scolaire pour le climat depuis la rentrée, suivie de la marche pour la justice sociale et climatique. Récit et retour en images.

500 jeunes pour la première grève scolaire pour le climat hier vendredi 20 septembre, au moins le double de participants à la manifestation pour la justice sociale et climatique aujourd’hui : le mouvement pour la défense de l’environnement a bel et bien repris, à Clermont-Ferrand. Dans les deux cas, les chiffres sont encourageants pour une première mobilisation après la pause estivale ; pour le reste, l’expression « deux salles, deux ambiances » se justifie.

Ce sont donc les étudiants, lycéens et collégiens qui ont ouvert le bal, déclarant la reprise de la grève scolaire pour le climat. Formant un cortège joyeux et bigarré, ils ont relié la place Delille à celle de Jaude avec force pancartes dans une ambiance festive. Si les leaders de Youth for Climate ont tenté d’interdire les « revendications politiques et syndicales », les quelques slogans anticapitalistes ont été largement repris. Mais les discours, eux, ont fait la part belle aux initiatives individuelles à grand renfort de citations de Pierre Rabhi, figure controversée s’il en est.

Annoncé dès le départ comme une manifestation liant justice climatique et justice sociale, le défilé du lendemain s’est montré bien plus radical, avec un gros millier de participants ; un chiffre loin d’être honteux pour une rentrée, mais qui en aura déçu quelques-uns. Quasiment toutes les associations et organisations politiques du mouvement social clermontois y étaient présentes, et les Gilets jaunes ont démontré qu’ils étaient toujours bien vivaces. Logement, accueil des réfugiés, publicité, transport, retraites, accords de libre-échange… Tous les sujets ont été liés à la question climatique, démontrant la nécessité de remettre en cause l’ensemble du système pour aboutir à une vraie solution. La permanence de la députée LREM Valérie Thomas a été recouverte d’affiches dénonçant ses votes en faveur de lois climaticides, liberticides et anti-sociales, tandis que la foule des manifestants la déclarait « coupable ! » à chaque annonce. Sur la place de la Victoire, un groupe de militants recouverts de boue a dirigé un happening artistique participatif pour dénoncer l’inaction climatique. Le groupe Action non-violente COP21 (ANV-COP21) a marqué les esprits en recouvrant les affichages publicitaires de banderoles et de panneaux d’expression libre tout le long du parcours, un acte de désobéissance civile appelant au bannissement de cette réclame grand-format par la métropole, qui doit renégocier son contrat avec l’entreprise J-C Decaux en 2020. Après un dernier discours en faveur de la végétalisation de la ville place de Jaude, les manifestants se sont dispersés peu avant 17 heures.

Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat - 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Grève scolaire pour le climat – 20/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019
Marche pour la justice sociale et climatique – 21/09/2019

1 réflexion sur “L’heure de la rentrée climatique a sonné”

  1. Ping : En prévision des fêtes, place à l'action de désobéissance civil non-violente ! - MEDIACOOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *