Mediacoop a 4 ans aujourd’hui !

Ca n’était presque pas prévu que ça dure aussi longtemps et que ça marche aussi bien. En effet, quand Matthias et moi, nous avons lancé l’idée d’un média auvergnat, gratuit, engagé qui ferait aussi des films et de l’éducation aux médias, les autre ont tous ri. Sauf quelques-uns qui ont cru en nous. Sauf notre utopie et nos convictions qui nous ont poussés à croire en notre rêve. Je vous raconte.

Dans la vie, tu as toujours des coups durs qu’il faut savoir transformer en coup de chance. C’est un licenciement économique violemment décrété par des parvenus qui entame la suite. Après 7 ans de bons services dans une radio, me voilà libre mais déjà plein d’idées. Celle de créer justement un média comme je l’entends. Pas d’asso, car les statuts ne sont jamais assez bien protégés et on se retrouve dirigés par des inconnus du monde médiatique. Pas non plus d’entreprise lucrative. On crée donc une SCOP, une coopérative. Pas mal, pas de chefs, pas d’actionnaires. 70 % de nos bénéfices dans la réserve de la boite. Le reste équitablement réparti parmi les salariés. L’Union Régionale des SCOP croit en nous, surtout Laurent, qui s’arrache les cheveux à nous monter un budget prévisionnel sur 3 ans. Nous, on n’y connaît pas grand chose en administratif, on veut juste faire nos films et nos articles, et nos ateliers d’éducation aux médias aussi. Mais va falloir qu’on devienne un peu plus rigoureux ! Tenir nos comptes, et être un tantinet sérieux.

On restait journaliste, mais on devenait associé et gérant de notre boite à nous. Alors, on a mis en place un site internet, et on a sorti notre premier film comme la promesse de notre engagement ” Plume de bitume” . Et depuis, on ne dort presque pas. Depuis, Roman, Gwendoline, Seb, Davy, Antoine, Agathe, Tom, Florent, Matthieu sont venus nous filer des coups de main. Parce qu’eux aussi se sont dit que Mediacoop était un beau projet. Depuis, c’est plus d’une vingtaine d’établissements scolaires qui nous ont fait confiance et qui pour la plupart nous rappellent d’année en année pour bénéficier de nos ateliers. En tout, on a croisé plus de 1000 lycéens, 400 collégiens. On a bossé à l’hôpital, dans les EHPAD, les prisons et avec les jeunes de la mission locale ou de la PJJ. On en a croisé du monde, des personnes avec lesquelles on a débattu sur l’information, mais surtout avec lesquels nous avons créé un lien.

Mediacoop, on s’est aussi beaucoup engagé dans la lutte antifasciste, comme une évidence. On a porté la voix des sans voix, des migrants, combattu le Bastion Social, éclairé sur l’écologie, dénoncé les violences policières, soutenu les luttes sociales. Et on se dit que c’est notre rôle. Parfois, certains nous trouvent trop engagés. Pas faux. Mais on l’assume. On ne ment pas, on ne prétend pas à l’objectivité journalistique, on prétend à sa rigueur en revanche. On ne ment pas. On a pris des risques, on a été enquiquinés quand on a fouillé sur les lanceurs d’alerte, quand on a écrit sur la fachospère. On a subi des pressions. On a géré grâce à la bienveillance de ceux que l’on appelle désormais des camarades.

Nous avons beaucoup de respect pour ceux qui luttent. Ceux qui scandent des slogans et passent leur samedi en manif, ceux qui s’investissent dans un collectif, et même ceux qui décident de croire encore en la politique. Nous ne jugeons jamais la manière de lutter, son degré de violence, sa tactique et sa stratégie. Nous pensons que la lutte c’est la vie. Notre lutte à nous, c’est notre métier, nos mots, nos photos, nos micros tendus. Que chacun s’y sente libre… Nous nous réunissons tous les lundis matins au Clip, bar vers la fac Gergo afin de parler des sujets de la semaine. Venez nous rencontrer. Nous déjeunons parfois au café des Augustes, nous passons nos films au cinéma le Rio, nous sommes prêts à débattre partout et tout le temps. N’hésitez pas à nous parler, à échanger, à nous écrire. Racontez nous comment et qui vous êtes.

Nous donnerons toujours la voix, la voie, aux sans-voix, aux sans-voie.

Nous ne sommes pas le média des puissants, nous sommes le média de ceux qui luttent, afin que ce monde soit plus égalitaire, solidaire et progressiste.

Bien sûr, nous avons besoin de vos dons pour réaliser ceci en toute indépendance. Vraiment.

Pour cette 5eme année qui commence, nous sortirons un film et notre premier magazine papier. Tout ceci a un réel coût. Nous avons besoin de votre aide. Sans vous, notre media est menacé et ne pourra pas continuer à couvrir quotidiennement l’actu locale. Nous refusons la publicité et les grands patrons. Dans cette société capitaliste, ce n’est pas chose simple.

Pour exemple, nous arrivons à réaliser un film avec 30 mille euros. Nous sortons chaque jour, un article écrit par un journaliste qu’il faut payer. Même nos stagiaires sont payés ! Un journaliste coûte en moyenne 40 mille euros par an. Il en faut plusieurs pour assurer le quotidien et les ateliers d’éducation aux médias.

Nous avons besoin de 120 mille euros par an afin d’être tranquilles.

Nous arrivons à rentabiliser nos films par la vente de nos projections et de nos DVD. Nos ateliers et une subvention du ministère de 19 mille euros permettent de prendre en charge une partie de nos salaires. Mais nous sommes obligés de faire attention à tout, et nos ateliers peuvent d’une année sur l’autre ne pas être reconduits. Nous aimerions alors que ceux qui lisent nos articles puissent mensuellement verser 2 ou 5 ou 10 euros, en fonction de leur capacité financière. Nos articles sont lus désormais par des milliers de personnes. Certains n’ont pas les moyens et nous leur offrons notre information avec joie et solidarité. Pour les autres, un petit geste nous sauverait…

https://www.okpal.com/mediacoop/#/

Voilà les amis. Mediacoop a 4 ans et comme d’autres camarades des médias libres, on est en train de s’émerveiller de tous ces gens autour de nous, du soutien, du succès de nos films, et du suivi de nos articles. On écarquille nos yeux devant ce petit bout de paradis médiatique qu’on s’offre et qu’on vous offre. Un autre regard. Un autre point de vue. Sûrement même une autre société. Dans laquelle on ne sent plus tout à fait seul…

Alors , on voulait vous le dire :

MERCI !

https://www.okpal.com/mediacoop/#/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *