dimanche-election.jpg

Mon abstention est un acte de conviction

Après le 13 novembre, les résultats des élections étaient prévisibles (ils l’étaient déjà un peu avant). A la différence de ma famille, un seul résultat me pré-occupait. Pas celui du FN. Celui du FN est logique, si on ne se voile pas la face, on pouvait déduire avant les élections que le bi-partisme se transformerait en tripartisme. On savait que les « républicains » et les « socialistes » seraient punis (mais bon, maintenant avec leurs conneries, y’a pas qu’eux de punis…)
Quant aux autres, entre les divisions de l’extrême gauche, du centre et de la droite, ils n’avaient aucune chance. Leur seule objectif était de dépasser les 5 %.
En gros, un objectif qui n’attire en rien celui qui rejette le tripartisme.
A la différence de la plupart, j’attendais le pourcentage d’abstention. J’ai pas pu cacher ma surprise en voyant que, pour la première fois, je ne me sentais pas seul lors d’élections. D’autres que moi ont décidé de s’abstenir, ne se sentant pas représentés. D’autres que moi rejettent la fausse démocratie en l’état actuel. D’autres que moi rejettent la mascarade des élus. D’autres que moi rejettent la Vème fausse république.
Les jours suivants, en voyant les gros titres des média, j’ai eu un flash, et mardi je me suis dis, tiens, au lieu de lire les pourcentages, regarde les nombres de voix. Et là, surprise…

Aux présidentielles de 2012, le FN a fait 6,4 millions de votants
Et il y a eu 9 millions d’abstentionnistes
Aux européennes de 2014, il y a eu 27 millions d’abstentionnistes
Et 4,7 millions de votants FN
Aux départementales de 2015, le FN a fait 4,1 millions de votants
Et il y a eu 20,2 millions d’abstentionnistes
Dimanche aux régionales le FN a remporté 6,1 millions
L’abstention plus de 50,00% soit plus de 21,5 millions

Mais partout dans les média, on voit « l’écrasante victoire du Fn » ; « la vague bleu marine envahie la France » ; « le triomphe du Fn » Ah bon ? Z’êtes sûrs ?
Ah oui c’est sûr, si vous vous faites avoir par de simples pourcentages, c’est extraordinaire comme résultat. Mais si par contre, vous essayez de savoir ce qu’il y a vraiment dans l’assiette, vous voyez qu’on fait dire tout et n’importe quoi aux chiffres. Surtout n’importe quoi. Depuis 2012, le FN n’est pas en hausse, et n’est pas en baisse. En fait, il est plutôt « stable »… pour un parti néo-fasciste !

Depuis 2012, il y a à peu près le même nombre d’inscrits (entre 42,5 et 43 millions). Donc je peux me permettre de comparer le nombre de voix sur une base « stable ». Par contre avec les pourcentages, les bases varient fondamentalement : 100 % sur 40 millions d’inscrits, c’est différent que 100 % sur 25 ou 20 millions de votants.

Autre exemple : « la jeunesse aime Le Pen » NON ! Je sais que je suis né dans une génération de paumés, mais quand même. La jeunesse emmerde toujours le front national … Mais un peu moins qu’avant, c’est vrai … malheureusement.
Les journaux se basent sur quoi pour affirmer une telle chose ? Sur ça : « 34 % des jeunes votent FN » Les jeunes pour eux c’est 18 -25 ans.
D’accord. 34 % de quoi ? Ça ils ne le disent pas … 34 % des votants ! Et y’a eu combien d’abstentionnistes dans les 18/25 ans ? 65 % …. Donc en gros, on oublie 65 %…, c’est à dire la grosse majorité, puis on balance le chiffre sans dire d’où il vient parce que c’est commercial, parce que c’est vendeur !
Autre responsabilité des média : ils voient 34 % des jeunes votants pour le FN. Mais alors, ils ne voient que ça. Je les vois aussi. Mais j’oublie pas les 66 %des votants qui n’ont pas donné leur voix au FN, plus les 65 % du corps électoral de 18-25 ans qui s’est abstenu.
A mon humble avis, la différence est grande. Et il ne faut surtout pas se faire avoir par l’amalgame entre « votant »ou « électeur » (donc une personne qui participe aux élections), et « inscrit » (c’est à dire une personne qui a sa carte électorale, et qui participe… ou pas).

Bref, tout cela pour dire que le FN n’a guère été aussi victorieuse et triomphante ce week-end, qu’on essaie de nous le faire croire, afin de nous faire peur. On ne peut pas se présenter en premier parti de France quand on fait 30/40 % des suffrages alors qu’il y a une majorité flagrante, nette et massive qui n’a pas voté. Je ne suis pas dans un déni, comme pensent certains. J’évite juste de me faire avoir, par des chiffres balançaient par ci, par là, toussa pour provoquer un vote de « peur » au second tour. « Votez pour faire barrage » qu’ils disent. Votez sinon ce sera la Bérézina. Votez, sinon on vous fera culpabiliser. Vous les abstentionnistes, vous, ceux qui ont voté blanc, qui ont voté FDG, Lutte Ouvrière, EELV, ou même Debout la France. On vous fera culpabiliser que les abrutis du Fn remportent les élections, parce que vous refusez « le front républicain », « le vote barrage », vous votez le « vote de la division ». Mais on les emmerde !

Autre fantasme (notamment celui du faux philosophe Einthoven, mais un vrai trou du..) l’abstentionniste n’est pas un fainéant. On est là contre l’état d’urgence, contre la mascarade de la cop 21, pour défendre les victimes de Syrie fuyant la guerre et la misère, pour soutenir la Palestine, pour défendre le Testet et NDDL (j’sais pas si t’en entends parler à Versailles de ces lieux d’gueux ?) pour lutter contre le TAFTA, et toutes leurs merdes. Et toi, avec ton cul de noble renié pour un pet, tu étais là ? Laisse moi rire… Complètement mégalo c’mec là a déblatéré des conneries h24… bref. (« le pire n’est pas qu’il les disent, ces conneries, mais que des gens y croient à ces conneries »).

Et ça n’est pas notre faute, à nous, abstentionnistes, s’il y a 6,1 millions de personnes qui ont voté Fn ce week-end. Par contre, l’abstentionnisme révèle les failles du système et ses dangers : le ras l’bol général, et le fascisme.

« Votez parce que c’est un devoir », comme dit le ministre Manuel Valls.
Lui Manuel, au lieu de sortir sa pelle à tout va pour creuser un peu plus son délire total (Merci Julien Salingue), il ferait mieux de se rappeler une chose : Ministre vient de minister, en Latin. Qui veut dire « serviteur de ». Et un ministre, dans une « démocratie », dans une « république », il sert le Peuple. Pas Vinci. Pas l’Arabie Saoudite. Pas les lobbys. Ni les banques.
Alors, Mr Valls, mon devoir, il est inscrit dans la constitution, du 24 juin 1793 qui se nomme « La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen » : « Article 35 : Quand le gouvernement viole les droits du Peuple, l’insurrection est, pour le peuple et chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus inaliénable des devoirs. »

Nos droits, vous les élus, les avez violé. Sans arrêt. Et nous, le Peuple, sommes restés tolérants, procrastinateurs, dans le déni. Nous sommes restés de marbre. Souvent indifférents, jmenfoutiste. Nous vous laissions nous piétiner. Vous, « élus » légitimes que nous avons mis en place.

Le traité de Lisbonne, on ne l’a pas voulu. Vous l’avez mis en place. Le TAFTA, vous le négociez dans notre dos, pour nous le mettre dans la gueule. Les lobbys vous disent gentiment ce qu’il faut que vous fassiez, alors que votre mandat vous est donné afin que vous NOUS écoutiez : c’est comme ça que se déroule la négociation du TAFTA : Monsanto, Total and co’ passent commandent, et la bureaucratie ploutocratique s’exécute.
Il y a aussi « L’état d’urgence pour cacher les tas d’urgences ». La mascarade de la Cop 21 avec leur… « promesse d’intention » qui va nous mener à +3°C … Minimum. Si les promesses sont respectées. Laissez moi rire !

A Clermont, on a construit un Incinérateur, que nous n’avons pas voulu. On s’est mobilisé, les élus n’ont pas écouté. Puis un Carré de Jaude II. Qu’on n’a pas voulu. Et qui plus est, sur un site archéologique augustéen … (datant -30 et +15 par rapport à Jésus Christ). Sinon à Clermont, on a besoin de services publics gratuits, d’une expansion des transports en commun, d’une « vertification de la ville » ultra-bétonnée. Ya quelques centaines de SDF qui crèvent la dalle et le froid (accessoirement, hein …). Les banlieurs et les HLM sont de plus en plus isolés ; leurs conditions s’aggravent, et le fossé social avec … Mediacoop aurait p’têt besoin d’un coup d’pouce pour le deuxième volet de son documentaire Plumes de Bitume. Mais bon, un deuxième centre commercial juste à côté du premier, c’est marrant. C’est mieux. Merci les élus !
Laissez moi rire, s’il vous plaît.

Bref. J’ai compris que, au niveau national, comme au niveau local, dans un système capitaliste, on préfère construire un Temple de La Consommation (dont nous n’avons pas besoin, que ce soit le temple, et la consommation consumériste …) en détruisant un joyau de l’Histoire. Pour faire plaisir à une compagnie de construction.
Et ça, c’est légal, et légitime, parce que les représentants de la Vème merveilleuse République, sont élus par le Peuple. C’est fou hein, c’est dingue : ça s’appelle la démocratie représentative, tu votes pour une mec qui te la fout biiiiien profond, (un viole citoyen…).
« Mais si tu l’as voulu, j’te jure, c’est pas ma faute » dit il, en jouissant.

Alors, mon abstention, ça n’est pas par désintérêt, c’est par conviction. Et aujourd’hui, cette fabuleuse démocratie, vu qu’elle tue les manifestants, qu’elle convoque en garde à vue des colleurs d’affiches, perquisitionne des maraîchers, assigne en résidence un aveugle, interdit les manifestations, et « nous pissent dessus sans même essayer de nous faire croire qu’il pleut », ne me laisse qu’un moyen d’expression, qui sera lu : l’abstention.

Le jour où le Vote Blanc sera pris en compte, comme objecteur, vous verrez, il n’y aura pas 50,00 % d’abstention.
Le jour où les élus seront citoyens, il n’y aura pas 50,00 % d’abstention.
Le jour où les élus respecteront leurs promesses de campagne, il n’y aura pas 50,00 % d’abstention.
Le jour où les citoyens seront réellement représentés, il n’y aura pas 50,00 % d’abstention.
Le jour où les citoyens auront une place active et non mensongère dans la vie politique, il n’y aura pas 50,00 % d’abstention.
Le jour où il y aura une liste citoyenne rouge (pas staline), rose (pas le gouvernement), verte (pas le greenwashing, mais la décroissance) et noire (pas « anar’ » à la con qui bande devant le chaos), unie, où les « élites » iront se faire voir ! Il n’y aura pas 50,00 % d’abstention.
J’ai tellement peur de la puissance des préjugés que je me sens obligé de faire des parenthèses.

Dernier point, arrêtez de brandir le FN comme fin du monde. Arrêtez d’être terrifié par ce parti, parce que les gouvernements depuis 2007 appliquent cette terreur, ce programme fasciste du FN. « Après la loi de programmation militaire, la loi contre le terrorisme, la loi sur le renseignement, la loi sur la surveillance des communications électroniques internationales, la loi prorogeant et révisant l’état d’urgence, la France prépare un nouveau texte sécuritaire » (titrait Numerama, la semaine dernière, je crois.) ça fait beaucoup comme lois liberticides, autoritaristes et sécuritaires non ? Et ce texte sécuritaire donnera « les pleins pouvoirs à toutes les forces de Police afin d’abandonner en douceur l’état d’urgence ». Laissez moi rire (vraiment jaune…) 
Et encore, c’est sans compter le TAFTA, l’INDECT, la loi prochaine sur les lanceurs d’alerte, et le projet de loi Macron qui, avec un amendement, s’attaquait aux sources des journalistes (mais le scandale a fait qu’ils ont abandonné cet amendement.) Vous inquiétez pas, ils trouveront un autre moyen de le faire passer.
Bref, tout cela vient du « PS », vous savez, la « gauche »… et de la droite, les fameux « républicains » qui ont supprimé la seule Police plus ou moins Sociale (de proximité) pour envoyer la BAC(+2neurones).
La barbarie que tout le monde craint avec le FN au pouvoir, on l’a tous les jours. Cette barbarie s’appelle des mecs qui crèvent la dalle au quotidien, des SDF qui meurent de froid dans l’indifférence générale, pendant que dorment 1000 milliards de dollars dans les paradis fiscaux ; c’est aussi TOTAL qui fait des milliards de bénéfices, mais qui vire, qui délocalise ; c’est 1100 licenciements chez CONTINENTAL : 5 ans plus tard, 200 au RSA, 400 divorces, 5 suicides. ET vous croyez que le compteur a finit de tourner ? Non, il commence tout juste.
La Barbarie c’est des mecs qui ont le moyen de régler un problème en économisant sur les riches et les dépenses et projets inutiles mais qui préfèrent licencier (Air France). La barbarie c’est de dire que 2 chemises prévalent face à la souffrance des milliers d’employés à l’aube d’une grande injustice qui amènera souffrances, faim froid et solitude. La Barbarie c’est des milliers de familles qui passent un hiver sans chauffage, voire sans logement ! C’est es milliers d’étudiants qui ne mangent pas pour finir les fins de mois, et des milliers d’autres qui ratent leurs années à cause d’un emploi pour financer leurs études ! C’est des milliers d’handicapés et malades pathologiques dont on s’en fout, mais complètement. C’est des milliers de femmes qui se retrouvent seules, face leurs gosses, pour les nourrir, pour les loger, pour travailler, et surtout faire le tout en les éduquant (mais putain c’est mission impossible !)
Merci les « élus » qui font tout, ô combien ! Pour que tout cela cesse …
Laissez moi rire.

A part leur avidité et leur cupidité, leur soif de pouvoir, et leur clientélisme, ils ne représentent pas grand-chose, hors mis l’échec de ce système démocratique.
« Faut vous dire Monsieur ! Chez ces gens là, on ne pense pas Monsieur ! On ne pense pas …
On compte. » (Brel…)

Par contre, les média de masse et la classe politique (l’élite), qu’ils sont malins … Pointer le FN alors qu’ils appliquent ou ont appliqué la politique de ce parti fasciste depuis 2007, c’est malin … Surtout après les attentats, y’a rien de tel que la peur pour influencer les masses. Pour pousser au vote « républicain », pour « faire barrage » …

Y’a quelques temps, je me suis rendu compte qu’une démocratie où tous les citoyens participaient, étaient vraiment impliqué (dans l’idéal hein … et dans la pratique ce serait la quasi-totalité), ce n’était pas une démocratie représentative, mais une démocratie directe. Je ne dis pas que c’est ce que je veux, je fais juste un constat.
Je me suis rendu compte, que dans une démocratie, Lutte Ouvrière aurait autant le droit de tracter que « Les Républicains » (les fameux républicains…). Pourtant, les ouvriers ont fini en garde à vue, pas les républicains du « lendemain » (les 48huitards comprendront !). Je me suis rendu compte que, dans une démocratie, le PCF, Debout la France, EELV et le Modem (en bref, les listes en dehors du tripartisme) auraient plus que 3 minutes dans l’audio-visuel, et plus que trois lignes dans la presse papier.
Je me suis rendu compte que, le jour où l’on aura réellement un choix autre que, le PS, l’UMP et le FN, c’est à dire à peu de chose près la même chose (donc se faire enculer, y’a juste la taille de l’engin qui change…), ce sera déjà, un peu plus représentatif et démocratique.

Alors, non, même si on me traite « d’ingrat », de « fainéant », de « petit con de branleur » qui « veut pas bouger son cul », je ne voterai pas non plus dimanche 13 décembre. Je ne voterai pas pour des élus qui, depuis 2007, applique une politique qui stigmatise les musulmans, qui diffame l’Islam, la Décroissance, le Socialisme (au sens noble, donc non-gouvernemental, du terme), les opposants aux grands projets plus qu’inutiles, et tous ceux qui pensent autrement ; je ne voterai pas pour que des élus cultivent la politique de la peur, qui interdisent les manifestations, qui répriment les mobilisations, qui tuent des manifestants … Qui laisse le fascisme bleu marine s’immiscer comme la peste, se cultiver et se répandre ; Qui emprisonnent et assignent à résidence à tout va, qui font 2000 perquisitions sans aucune poursuite judiciaire (laissez moi rire !), qui installent Big Brother au nom de notre sécurité…
Je ne voterai pas pour des élus qui rendent tout à fait acceptables les situations des SDF, qui stigmatisent des aux RSA, des aux SMIC, des chômeurs ; qui font des graaaands cadeaux fiscaux aux graaaands patrons ; qui ne favorisent aucune création d’emploi ; je ne voterai pas pour des élus qui instaurent un état policier, qui accumulent les mesures liberticides, qui s’attaquent aux journaux et journalistes indépendants (Oui il en existe encore … j’vous jure).
Si cette politique, qui depuis 2007 n’est pas du néo-fascisme libérale, dites moi ce que c’est, et dites moi ce qu’il vous faut ENFIN pour appliquer ce fameux Article 35 de la constitution du 24 juin 1793 …

Alors, vous, qui traitez les abstentionnistes de tous les noms, dites moi qui est le collabo, entre celui qui signe le registre électoral (car votre vote n’a aucune importance, c’est votre signature qui compte. Le reste, ils s’en foutent…) et approuve un système pareil, en lui donnant légitimé, légalité du Peuple, « pour le Peuple », par le suffrage universel ? Et celui qui refuse ce système, sème des graines, attend patiemment qu’elles germent en insurrection ?

Tocqueville (un monarchiste, puis républicain du « lendemain », philosophe et fabuleux manipulateur des masses) disait en 1848, « Je n’ai pas peur du suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira ».
Coluche a dit « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit » et « J’ai vu d’assez près certains représentants des partis politiques puissants, pour savoir que de toute manière on ne peut pas s’entendre avec ces gens là, parce qu’ils ont pas du tout le même but que les Français, si je peux dire. Ils veulent gagner les élections, mais moi, j’aimerais que ce soient les Français qui gagnent les élections ».
« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice » dixit Georges Orwell.
Et les derniers mots reviennent à Brassens : « Mais les braves gens n’aiment pas que, l’on suive une autre route qu’eux, non les braves gens n’aiment pas que, l’on suive une autre route qu’eux. Tout le monde me montre du doigt, sauf les manchots, ça va de soi. »
Bref, que tu m’insultes ou pas, que tu sois abstentionniste ou pas, que ce soit en 2015, 2016, 2017, nous seront l’un avec l’autre, j’espère, pour crier « no pasaran ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *