Les nuits de la pleine lune à la Tôlerie

Murs et violoncelle pour “Les nuits de pleine lune” de la Tôlerie

C’est entrer dans un monde à part que de franchir les portes de l’espace d’expositions contemporaines de la Tôlerie à Clermont-Ferrand. Un monde qui réveille les sens et titille l’esprit. Ce dimanche 13 octobre, pour le 24ème épisode des Nuits de pleine lune, entre les œuvres picturales qui décorent les surfaces et les vides, le compositeur Sylvain Marty et la violoncelliste Séverine Ballon invitent les visiteurs à découvrir un autre espace sonore, intimiste, pointilliste et conflictuel. 

Les nuits de pleine lune. Ce titre mystérieux n’est pas un film d’Eric Rohmer, bien que le réalisateur en serait probablement flatté, mais des journées d’expositions qui se déroulent comme leur nom l’indique une à deux fois par mois, lorsque l’astre lunaire nous présente toute sa rondeur. Que ce soit un jour de semaine ou de week-end, la Tôlerie met en avant l’aspect « live » de performances contemporaines, tout en ouvrant gratuitement ses expositions au public. 

Ancien garage réhabilité en 2003, la Tôlerie est aujourd’hui occupée par l’association clermontoise Non-breaking space (&nbsp). A la demande de la municipalité, ils ont développé un projet sur trois ans. Ce dernier se compose en trois étapes : la lumière, le sol et les murs. Chacune de ces étapes présente une composante particulière de l’espace d’exposition.  

Exposition Les Murs à la Tôlerie, Clermont-Ferrand

Nous en sommes aujourd’hui à la troisième étape « Murs », pour laquelle l’artiste Christian Hidaka a accepté de réaliser une peinture murale. Complétant les œuvres de Veit Stratmann pour la lumière et le mouvement et de Miguel Angel Molina pour le sol, cette dernière touche picturale clôt la mise en dialogue des trois composantes de l’espace de la Tôlerie.  

Mais l’exposition accueille aussi de nombreux autres artistes. Ce mois-ci, on peut donc admirer l’ensemble de sculptures de Martin Belou, la première œuvre murale de Mathieu Mercier, la peinture de l’artiste Portugais Hugo Conoilas ainsi que les Portes. Cette dernière œuvre fait partie de la curieuse rubrique Emprunt, par laquelle Non breaking space propose de présenter tout ce qui peut être prêté et délocalisé de leur espace initial (public et privé). 

Scalaire, pièce de Sylvain Marty et Séverine Ballon 

Sylvain Marty est compositeur de musique contemporaine vivant à Clermont-Ferrand où il a fait ses études d’écriture au conservatoire. Pour la 24ème édition des Nuits de pleine lune, il propose une pièce pour violoncelle intitulée Scalaires, et interprétée par Séverine Ballon. « Je voulais créer un espace pointilliste où différentes forces se combattent dans une combinaison complexe, utilisant tout l’éventail sonore de l’instrument. » 

Sons frottés sur les cordes, pincés, frappés sur le bois, Séverine Ballon joue avec brio et captive son public qui retient son souffle. Artiste internationale, elle a réalisé ses études en Allemagne et est invitée à travers le monde pour réaliser des performances et masterclasses. Si elle privilégie la collaboration avec des compositeurs, elle présentera aussi à la Tôlerie ses propres compositions, tout en inspirations, retenues, chocs et contraires.

https://www.okpal.com/mediacoop/#/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *