Une bourse aux livres pour recréer de la solidarité entre étudiants

Action traditionnelle de l’UNEF, la bourse aux livres solidaire se tiendra demain, jeudi 7 février, dans le hall de La Rotonde. Plusieurs dizaines de livres d’occasion y sont proposés à bas prix, pour créer de l’échange entre étudiants.

Bourses insuffisantes, contrats précaires, non-accès à la prime d’activité… Les étudiants comptent souvent parmi les populations les plus précarisées. Difficile, dès lors, de remplir sa bibliothèque dans de telles conditions. Une problématique bien connue de l’UNEF, qui publie chaque année son enquête sur l’augmentation du coût de la vie étudiante. Alors depuis plusieurs années, le syndicat essaye de limiter la casse. « C’est l’un des enjeux principaux de notre bourse aux livres : permettre à chacun d’avoir accès à la culture », commence Anna Mendez, présidente de l’UNEF Auvergne. « C’est pour cela qu’on propose tous les types d’ouvrages, et pas uniquement les manuels universitaires, même si ce sont les plus indispensables et souvent ceux qui pèsent le plus sur le budget d’un étudiant. » Le principe est simple : les syndicalistes récupèrent les livres d’occasion auprès des étudiants de l’université, et les revendent à bas prix plusieurs fois par an. Les recettes sont directement reversées aux propriétaires des ouvrages vendus. L’action permet donc d’« organiser la solidarité », selon la formule consacrée. « Aujourd’hui, il est de plus en plus important de faire vivre l’échange et la solidarité sur les campus », estime Anna. « C’est une action qui crée du lien social : l’étudiant n’est pas seul face à toutes ses lectures, mais il fait partie d’un collectif qui partage cette nécessité d’accéder à des livres à bas prix. Et on a de bons retours : les gens sont contents de trouver des livres pas cher, ou de se faire un peu d’argent en vendant les siens. Ce qui n’est pas du luxe : il faut bien trouver un moyen de compenser la baisse des APL ! »

La première bourse aux livres de l’année s’achève demain, jeudi 7 février, de 10 heures à 16 heures à La Rotonde. Le syndicat invite également les étudiants à se joindre aux bénévoles pour préparer l’édition 2019 du Festival étudiant contre le racisme et les discriminations, en cours de préparation.

Photo d’illustration fournie par l’UNEF Auvergne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *