Yan Lindingre ” l’extrême-droite devient vraiment dangereuse”

Yan Lindingre, ex-rédacteur en chef de Fluide Glacial répondra à la justice le 21 décembre, à la 17eme chambre correctionnelle. Il est poursuivi en tant que rédacteur en chef de Fluide Glacial, par Marsault, un dessinateur d’extrême-droite et plus particulièrement Ring, sa maison d’édition aux publications tournées en grande partie sur le djihad ou l’islamisme. Retour sur l’affaire.

Quand Yan envoie son numéro, il met un chiffre en trop (sans faire exprès !). N’est pas dessinateur humoriste qui veut ! Quand il décroche, il s’en excuse et apaise tout de suite. Tiens, Yan Lindingre est un quinqua calme, malgré cette affaire qui lui colle aux basques. L’ex red-chef, aux idées et pratiques libertaires, mais ne se réclamant d’aucun courant politique, n’en revient toujours pas. “45 000 euros pour injures publiques , c’est quand même hallucinant !” Le 4 septembre dernier Yan poste sur Facebook un petit texte dénonçant “ces dessinateurs d’extrême-droite“, les assimilant à la recrudescence des mouvements nazis actuels. Et s’étonne que ça ne choque personne. Marsault y est visé par le relais d’une publication.

Le dessinateur de Fluide Glacial s’interroge sur ce qui peut être une injure publique : “Sûrement le mot nazi”, “et aussi parce que je dis qu’il est pote avec Soral, alors qu’en fait, ils se sont fâchés…Mais dans ces milieux, c’est pas évident de suivre les affinités qui se font et défont en fonction de contre qui se dirige ta haine : noirs, arabes, juifs…” Mais Yan n’est pas dupe, il pense aussi que cette affaire permet de faire diversion au procès du 7 décembre contre Marsault. La féministe Megane Kamel porte plainte contre lui pour provocation publique à la haine et à la violence en raison du sexe. Alors qu’elle se félicitait de la fermeture de la page Facebook du dessinateur sulfureux, la jeune femme a été menacée de mort, de viol, par une horde de trolls. En tout, plus de 1200 messages qui lui ont valu deux tentatives de suicide.

Pour Yan, en revanche, c’est la découverte des poursuites judiciaires. “C’est la première fois que je suis attaqué. Mais nous avons appris que la maison d’édition Ring est dans une folie procédurière. C’est assez cynique mais finalement poursuivre les gens en justice, c’est un coup de com rentable...”

Yan, lui, a pris sa carte au parti communiste à 16 ans pour lutter contre le Front National, justement. “Après, je suis devenu artiste, mais j’ai toujours été un citoyen militant, même si je n’ai plus jamais été encarté. Je ne fais pas les manifs, mais il est important aussi parfois de dire, de répéter, que je ne veux pas de l’extrême-droite. C’est ce que j’ai fait le 4 septembre dernier.”

Marsault avait déjà envoyé des dessins “trop haineux” à Fluide Glacial, Yan les avait refusés. “Certains dessinateurs sont provocateurs mais ont le cœur pur, alors eux, on les diffuse, mais ceux de Marsault n’étaient pas bons. Il n’a aucune auto-dérision.”

Pour comprendre son nouvel ennemi, Yan a un peu fouillé dans son univers et en est ressorti effaré. “Jusqu’à peu de temps, pour moi, le FN n’était pas dangereux, tout juste un truc qui sert à faire avancer le PS. A mon époque, il y avait des skinheads qui se bagarraient parfois. Mais aujourd’hui, il s’agit de nuage de sauterelles, de trolls incultes, qui jonglent entre complotisme et mangas. Et tu ne peux pas discuter avec eux. ils n’ont aucune revendication si ce n’est les migrants dehors et les femmes à la maison. Ils pensent être dans des jeux vidéo. Qu’ils ont plusieurs vies. Que la Shoah n’a jamais existé. Ils sont pour un pays dirigé par la police. Et en même temps, ils se pensent anti-système. Mais punaise, quand le millionnaire Anelka fait une quenelle, il est contre quel système ?! Ils sont dans un système fantasmé dans lequel, pour eux, ce sont les gauchistes, les juifs, les arabes, et les homosexuels, les ennemis… Bref, on est chez les tarés!”

Malgré tout, en prenant exemple sur Chomsky, Yan est contre la censure des bouquins de Marsault. “Je n’appelle pas au boycott, Chomsky a vu un de ses textes en préface d’un bouquin de Faurisson, on l’a taxé de révisionniste, même s’il s’est défendu en avoir donné l’autorisation. Moi je pense comme lui que tout le monde doit pouvoir publier, sinon on peut facilement se victimiser. Mais j’en appelle à la responsabilité des libraires qui invitent des types comme Marsault. Et je me donne le droit de critiquer son travail et celui des types qui le reçoivent. Personnellement, je refuse de débattre avec lui, et même de publier dans Fluide Glacial son travail, par respect pour l’histoire du journal et de Gotlib…”

Malgré tout, Yan l’accorde, on peut rire de tout “à condition que ce soit drôle. Et surtout tant qu’on ne véhicule pas la haine… L’humour est incompatible avec la haine...”

Yan peut compter quant à lui à une bande de copains qui ont ouvert une cagnotte Leetchi pour couvrir les frais de justice. Il peut en revanche beaucoup moins compter sur Bamboo, la maison d’édition qui a racheté Fluide Glacial. “Bamboo, tu sais ceux qui font les BD de supermarché. Bon, ben forcément, on était un peu en désaccord sur le fond, hein… donc j’ai été licencié fin novembre. Je ne suis plus rédacteur en chef de Fluide Glacial, mais je ne suis pas triste, car je n’ai pas de regret. J’ai dit en 6 ans tout ce que j’avais à dire. “ La maison d’édition ne s’est pas exprimé sur l’affaire avec Marsault, alors que Yan Lindingre a bien reçu au journal, en tant que rédacteur en chef de Fluide Glacial, la convocation au tribunal. “Mais je m’en fiche de leur soutien ou pas, je ne suis pas comme Marsault, je ne me cache pas derrière un éditeur… J’assume ce que je suis et ce que je dis…”

Quand on lui demande s’il n’appréhende pas la confrontation physique avec “la génération de débiles qui ne lisent que les réseaux sociaux”, ( et dont on connaît les pratiques parfois violentes) le quinqua, dans un souffle apaisé, nous confie : “Ils sont certainement plus forts que moi, mais qu’ils soient prévenus, je vendrai ma peau très chère…”

 

Pour aider Yan Lindingre, voici la cagnotte en ligne : https://www.leetchi.com/c/soutien-a-yan-lindingre

 

Vous pouvez retrouver le talent de Yan lindingre dans le Canard enchaîné, Siné, et Groland (dont il est le scénariste) en plus de projets aux longs cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *