« Je me taperais bien un petit 36 »

Hier, le conseil des prud’hommes a rendu son jugement sur une affaire d’agressions sexuelles et propos sexistes au sein de l’entreprise Medic Centre de Clermont-Ferrand. Un cadre a mené l’enfer à deux salariées. L’employeur, n’ayant pas réagi, a été condamné hier à des dommages et intérêts conséquents. Retour vers une affaire qui se dessine comme …

« Je me taperais bien un petit 36 » Lire la suite »