Projection live de « j’aimerais que tu restes » vendredi 3 avril à 20 H

Le confinement nous oblige à réagir. En effet, nous devions sortir notre dernier documentaire  » j’aimerais que tu restes  » le 27 mars, en avant-première au cinéma Le Rio. Les cinémas sont tous fermés depuis le début du confinement, alors nous avons décidé de, malgré tout, sortir le film, coûte que coûte, sur nos réseaux, et en collaboration avec nos partenaires. On vous explique !

Nos petites structures doivent faire face, comme toutes les autres, à ce cran d’arrêt dans nos productions. Nous sommes actuellement privés de nos ateliers d’éducation aux médias ainsi que nos reportages sur le terrain. Nous avons décidé de continuer, malgré tout à informer en respectant les règles du confinement. Nous passons donc beaucoup de coup de fil, utilisons Skype et restons malgré tout à l’affût de l’actualité.

Cette actualité justement tourne autour d’une saleté de petit virus. Mais en fait, le monde ne s’est pas arrêté de tourner. Aussi, nous avons décidé de montrer notre dernier documentaire  » j’aimerais que tu restes ». Nous avons réalisé ce film grâce au Café-lecture associatif Les Augustes et Résacoop, en partenariat avec Radio Campus Clermont-Ferrand et le cinéma associatif Le Rio.

Mais de quoi parle ce film ?

Ce film c’est une main tendue, c’est une conversation, c’est une rencontre. Nous sommes partis du café des Augustes, un lieu incontournable de Clermont-Ferrand pour y rencontrer des bénévoles. Parmi eux, des réfugiés qui ont décidé de raconter leur histoire. L’histoire de la fuite, de la peur puis du réconfort et de l’envie. Une histoire de vie qui dépasse la survie.

Mais parfois, aussi, les déceptions et la tristesse d’un destin qui finit par avoir raison.

Nous avons donc suivi pendant plusieurs mois les récits de ces frères et soeurs qui ont gagné la bataille, grâce à la solidarité et au courage. Ceux qui l’ont perdue à cause de lois qui les mettent sur le bord de la touche.

C’est un film d’amour et d’amitié. Un film, un cri, un silence mais juste ces quelques mots :  » J’aimerais que tu restes… »

Comment va se passer la soirée ?

Vous allez pouvoir regarder en live le film pour son avant-première, sur les Facebook du Café des Augustes, de Mediacoop et du cinéma Le Rio. Il suffit pour cela d’aller sur leur page, même si vous n’avez pas de compte. A 20 h, le film débutera. IL dure 50 minutes. S’en suivra un débat avec l’équipe de Mediacoop, des Augustes, et des autres partenaires. Vous pourrez y poser toutes les questions que vous voulez en commentaires. Nous répondrons par visio-conférence.

Et si vous ne pouvez pas vendredi à 20H, regardez-le, samedi à 15H, nous faisons une autre projection.

Radio Campus diffusera des émissions spéciales jeudi et samedi à 18H

Et c’est gratuit ?

On va mettre une cagnotte en ligne, et les dons seront partagés entre Mediacoop et Le Rio. En effet, nous voulons montrer notre solidarité envers ce cinéma associatif qu’on affectionne particulièrement. Alors pour ceux qui n’ont pas un rond, ce sera gratuit, pour ceux qui le peuvent, ce serait bien de filer un coup de main.

Pour réaliser ce film, nous avons travaillé depuis le mois de novembre. Nous avons embauché un monteur, Maxime Henrion que l’on remercie grandement pur son travail et son écoute. Il faut donc désormais rentrer dans nos frais. Nous avons eu le soutien financier du Café Les Augustes, par le biais de la subvention de Résacoop. Malgré tout, rien n’est gratuit. Pas même une petite soirée de confinement en notre compagnie. Donc, nous compterons sur votre solidarité !

Mais pour vous faire patienter, nous avons créé un petit teaser pour annoncer le film et vous donner un avant-goût ! ( à télécharger et ouvrir dans VLC par exemple )

prenez soin de vous les amis !


Bande-annonce  » J’aimerais que tu restes  »

À lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

retrouvez-nous sur :

À propos de cet article

Publié le 1 avril 2020
Écrit par Eloise LEBOURG
Éloïse Lebourg est journaliste. Après une école de journalisme reconnue par l’Etat et la profession, elle apprendra sur le terrain à déconstruire tout ce qu’on lui a appris. Après des détours par Charlie, France Inter, RTL ou RFI, elle se positionnera dès 2006 sur les radios associatives dans lesquelles elle œuvrera comme journaliste puis directrice d’antenne, jusqu’en 2014. Pigiste pour reporterre, Hexagones ou Politis, elle reviendra à ses premiers amours : l’enquête au long cours. Dès 2010, elle crée les Rencontres Nationales des Medias Libres et du Journalisme de Résistance qui se déroulent depuis, chaque année à Meymac en Corrèze, chaque dernier week-end du mois de mai. En 2015, elle crée avec Matthias Simonet, Mediacoop dont elle est la gérante-associée.

Nos derniers articles

L'agenda du cactus

Pas d'événement actuellement programmé.

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.