Le guide des Initiatives, l’annuaire des alternatives du Puy-de-Dôme par Alternatiba 63

Alternatiba63, un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale, vient de publier son Guide des Alternatives. L’ouvrage recense les initiatives du Puy-de-Dôme qui permettent d’adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

Il est neuf heures du matin. Lucille et Gautier sont assis dans les fauteuils du café associatif LieUtopie, où seront bientôt vendus à prix libre des exemplaires du Guide des Alternatives qu’ils ont contribué à produire. Tous deux sont membres de l’association Alternatiba63, la branche clermontoise d’un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale. Avec ce guide, leur groupe de travail présente le fruit d’un an et demi de recherches des initiatives écologiques et sociales dans le Puy-de-Dôme. Chacune de ces alternatives répond à une même volonté : promouvoir de nouveaux modes de vie qui respectent l’environnement et le citoyen, et invitent à l’action.

Au fil de ses pages, ce guide nous invite à nous ressaisir de nombreux aspects de nos vies. Comment manger bio, de saison et local quand on habite en ville ? À l’aide des paniers de Biau Jardin, ou en cultivant un potager partagé, par exemple. Comment réduire ses déchets ? En appliquant la règle des « 5R » : refuser, réduire, réutiliser, mais aussi réparer, avec l’appui des associations qui créent de l’emploi pour cela, et recycler. Comment s’informer, se loger, se chauffer, apprendre à faire autrement ? Autant de questions qui trouvent leurs réponses dans le Guides des Alternatives.

Pour Lucille et Gautier, l’enjeu est clair. « Nous vivons une situation d’urgence climatique et sociale. » Pourtant, malgré les accords de Paris, la convention citoyenne sur le climat et les effets d’annonce, les gouvernements tardent à prendre des mesures concrètes. Alors, plutôt que d’attendre une réponse venue d’en haut, ils ont choisi de « mettre en avant les alternatives locales pour montrer qu’on peut vivre et consommer autrement », avec deux objectifs : d’une part, « répertorier, donner de la visibilité à toute les initiatives citoyennes et associatives qui s’engagent pour le climat et la solidarité », de l’autre, inciter chacun à changer de mode de vie. « Les études montrent que si une petite partie de la population, environ 3,5%, change de comportement, alors elle est capable d’entraîner avec elle le reste de la société. […] En tant que citoyen, et étant donnée l’urgence, il nous appartient de nous engager pour le climat et de nous assurer que nos politiques suivent le mouvement. »

Lucille et Gautier espèrent que la publication de ce guide permettra de répertorier davantage d’initiatives. « Cette première édition n’est pas exhaustive : on espère que les gens qui ont leur place dans ces pages vont nous contacter pour nous aider à compléter la liste. »

Outre la promotion des alternatives, le mouvement citoyen, Alternatiba, organise la résistance contre la publicité outrancière, la surconsommation et les projets écocides. Sa méthode : la désobéissance civile. « En passant par des pratiques non-violentes, on espère obtenir des résultats plus pérennes que par d’autres modes d’actions. » Par exemple, le 29 novembre dernier, le mouvement avait participé au Block Friday en interdisant l’accès au Centre Jaude, centre commercial clermontois.

Le Guide des Alternatives d’Alternatiba est disponible à prix libre, en version papier, au café associatif LieUtopie et bientôt dans d’autres points de ventes, ainsi que gratuitement, en version numérique sur leur site.

Lucille et Gautier présentent le fruit du travail d’Alternatiba 63 : le Guide des Alternatives du Puy-de-Dôme.

À lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

retrouvez-nous sur :

À propos de cet article

Publié le 6 juillet 2020
Écrit par Avril Dutheil

Nos derniers articles

L'agenda du cactus

Pas d'événement actuellement programmé.

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.