Le cactus de l'info

Qui sommes-nous ?

Le cactus de l'info

Mediacoop est un média créé en 2015 par Matthias Simonet et Eloïse Lebourg. Documentaristes et journalistes, ils veulent créer un media indépendant et respectueux à la fois du lecteur que du salarié. Leur structure sera donc une SCOP (société coopérative) sans patron ni actionnaire.

 

Voulant à tout prix être libres, les créateurs décident de ne pas faire appel à la publicité ni même au paiement des articles afin que tous y aient accès. Ainsi, Mediacoop sera libre et gratuit. Pourtant, avec deux voire trois salariés depuis ses débuts, la structure doit financer les salaires. Mediacoop a trois axes de travail :

– L’actualité locale que les salariés couvrent sur leur territoire ( Clermont-Ferrand et ses environs) L’équipe compte sur les dons qui sont versés sur Okpal en ligne sur leur site internet www.mediacoop.fr, car si le contenu du site est gratuit, une cagnotte incite les gens à prendre conscience que l’information ne se fait pas sans salarié.

– L’éducation aux médias. Mediacoop intervient dans les établissements scolaires, hospitaliers, pénitenciers, médiathèque afin de former les gens à la critique des médias, à les alerter sur le principe des fake news, etc…Ces interventions sont payées par les structures ou par le biais de subvention

– La réalisation de documentaires : Mediacoop réalise et produit des films documentaires. Leur vente en dvd mais aussi leur passage en cinéma aide à diversifier les ressources de la structure.

Mediacoop peut prétendre à la subvention mise ne place par le ministère de la culture dans le cadre du financement des médias de proximité. De plus Mediacoop a un numéro CPPAP et est reconnu IPG ( Information politique et générale) , permettant la reconnaissance de la qualité de service de presse en ligne et ainsi considérer notre structure comme un média et ses salariés comme journalistes professionnels.

Nous avons décidé de créer un média qui relie les citoyens au monde de l’information. Nous nous rendons compte de plus en plus que les micros et caméras se tournent toujours vers les mêmes, avec les mêmes clichés. Pour parler de politique, un politicien, pour agrémenter l’hiver, filmer un SDF. Les puissants aidés de leurs amis, directeurs de publication, parviennent toujours à faire entendre leur voix. Les citoyens, le peuple, la vraie force politique et sociale d’un territoire, ne peuvent quant à eux que se taire. Nous avons donc décidé de donner la parole à ceux que nous n’avons pas l’habitude d’entendre. Notre premier documentaire racontait notre atelier d’écriture à l’accueil de jour de Clermont-Ferrand avec les SDF, relayé par le blog « la rue au quotidien » de Politis.fr . Un premier blog pour les sans abris…

Nous voulons aussi entendre la voix des déboulonneurs, des politiques autrement, des militants de tous poils, des lanceurs d’alerte, des prisonniers, des casseurs de pubs, des indignés, des medias libres, des zadistes, des squatteurs, des paysans qui luttent pour le respect de l’animal et de l’environnement, des écolos. Nous voulons saboter les clichés sur les banlieues, sur les luttes militantes, sur le terrorisme, sur le capitalisme, sur la fatalité ambiante…

Nous avons créé avec pas mal d’autres médias un nouveau monde de la presse, un univers essentiel pour l’indépendance de l’information sous la forme de la CPML (Coordination Permanente des Medias Libres). 74 titres qui existent et qui résistent, qui offre une autre vision du monde ! Nous en faisons partie, nous avons ces mêmes valeurs, ces mêmes combats…

Le média des
sans-voix

Mediacoop,
Pourquoi ?

Parce que nous militons pour deux choses :
• une information participative, militante, et indépendante mais aussi
• pour la défense de notre métier : informer est une profession qui mérite salaire.

Pour ces deux raisons, nous avons décidé de nous mettre en SCOP : une société équitable sans patron ni chef, ou nous sommes à la fois gérant et salarié et dans laquelle nous avons une totale indépendance.

Il est important de ne pas être un simple blog. Notre métier mérite quelques codes éthiques et déontologiques : nous ne sommes pas là pour détruire les gens, pour salir une réputation, notre média est un lieu d’enquête, de recoupe des sources, de témoignages, d’interviews, de rencontres. Nous prenons le temps de respecter les sujets, les étudier…Et nous nous plions avec rigueur à la charte de Munich qui régit notre métier.

Il est important qu’un journaliste soit reconnu pour son travail, nous avons donc décidé d’en faire notre métier. Nous n’avons pas de gros salaires, mais suffisamment pour vivre, pour nous déplacer, pour prendre le temps. Voilà pourquoi nous sommes MediaCoop…

L'équipe

Grâce à vous, et pour vous, ils travaillent tout les jours à produire le contenu du Cactus.

Laura Massip

Journaliste

Passionnée de voyages, Laura est mue par l’envie de partager ses expériences et de dévoiler les injustices qu’elle découvre. À 13 ans, elle dénonce dans un article les conditions dans lesquelles vivent les talibés mendiants au Sénégal. Une année d’études internationales au Canada lui permet de se positionner politiquement. Ne se retrouvant pas dans leurs valeurs, elle sort rapidement des écoles élitistes et obtient une licence d’Histoire à Bordeaux. Pigiste et correspondante citoyenne, elle effectue un service civique au sein de Kaina Tv, à Montpellier un média social et de quartier. Enrichie par cette expérience médiatique indépendante, elle intègre l’ESJ Montpellier et Mediacoop, dont elle partage les valeurs.

Éloïse Lebourg

journaliste & Co-fondatrice

Éloïse Lebourg est journaliste. Après une école de journalisme reconnue par l’État et la profession, elle apprendra sur le terrain à déconstruire tout ce qu’on lui a appris. Après des détours par Charlie, France Inter, RTL ou RFI, elle se positionnera dès 2006 sur les radios associatives dans lesquelles elle œuvrera comme journaliste puis directrice d’antenne, jusqu’en 2014. Pigiste pour reporterre, Hexagones ou Politis, elle reviendra à ses premiers amours : l’enquête au long cours. Dès 2010, elle crée les Rencontres Nationales des Médias Libres et du Journalisme de Résistance qui se déroulent depuis, chaque année à Meymac en Corrèze, chaque dernier week-end du mois de mai. En 2015, elle crée avec Matthias Simonet, Mediacoop dont elle est la gérante-associée.

Avril Dutheil

vidéaste

C’est au cours de ses études à l’Université de Birmingham qu’Avril découvre son goût pour la vidéo. Il se forme au montage, au graphisme et au webdesign en autodidacte en montant son propre blog de voyage. En 2018, il passe la vitesse supérieure et organise une expédition d’un an en Asie du Sud-Est dans le but de tourner trois mini-documentaires sur des thèmes sociaux, environnementaux et économique : comment l’appétence du marché chinois pour les meubles en bois rares nourri le braconnage au Cambodge, comment le développement économique régional chamboule les modes de vies traditionnels, … Fort de cette expérience, il décide de mettre ses compétences et sa créativité au service des voix indépendantes, qui collent au réel, comme celle de Mediacoop.

Nos partenaires

Ils nous soutiennent

read the English version below

The information cactus

Mediacoop was first created in 2015 by Matthias Simonet and Eloïse Lebourg.

 

Documentary makers and journalists, they sought to create an independent media that respects both its readership and staff. They opted for a SCOP (cooperative company), free from bosses and shareholders. Seeking freedom at any cost, the founders of Mediacoop opted out of advertisement and paywalls, so that all may access the articles in their entirety. But with two to three employees since its beginning, the structure had to be able to afford salaries.

 

Mediacoop’s work is spread along three axis:

 

– Covering the local news around Clermont-Ferrand and its surroundings. Whilst access to the website is free, a donation pot sponsors the realization that information is not produced without labour and suggests donating to Mediacoop on Okpal.

 

– Educating students and citizens, prisoners and the ill to sponsor a critical approach to the medias and the ability to defend oneself against fake news. These workshops are paid by the hosting structures, with, sometime, financial support from the government.

 

– Making documentaries: Mediacoop directs and produces documentary movies, which are sold on DVD and screened in theatres. They help diversify the resources of the structure.

 

Mediacoop is eligible to the Ministry of Culture’s grant for local medias. It has registered with the Commission paritaire des publications et des agences de presse, which regulates the economic conditions of the press in France, and is recognized as an Political and General Information media, a standard for the quality of online press that allows our structure and its staff to be considered professional journalists.

We have decided to create a media that links citizens to the world of information. We have realized that the journalist’s microphones and cameras always turn to the same individuals, conveying the same stereotypes. To speak of politics, interview a politician, to liven the winter up, film a homeless person. The powerful, assisted by their redactor-in-chief-friends, always succeed in making their opinions heard. The citizens, the people, the real source of the political and social force of a territory, on the other hand, can only listen. That is the reason why we have decided to create a media that gives the voiceless the floor. Our first documentary featured a writing workshop we had set up with the homeless of Clermont-Ferrand, and how we broadcasted their writings on “La rue au quotidien”, the first blog for the homeless, hosted by Politis.fr.

 

We want to hear the whistle-blowers, the prisoners, the free medias, the development protesters, the squatters, the farmers, the ecologists, and so many other, speak out. We want to sink the stereotypes on the banlieues, on activists, on capitalism. We want to end this climate of fatalism with solution-oriented journalism.

 

With quite a few other medias, we have created a new world of the press, an essential ecosystem for the free press, in the form of the Permanent Coordination of the Free Medias. Seventy-four titles of press are gathered under its banner and strive to produce new perspectives on the world.

 

We stand together, share the same values and the same struggles.

A media for the voiceless

Mediacoop,
Pourquoi ?

Because we campaign for two simple but important ideas:

 

– Independent, participative, action-oriented information,

– The belief that to inform is a profession that deserves a salary.

 

For both reasons, we have decided to create a SCOP: a boss-less, chief-less company in which we are simultaneously managers and employees, in which we are completely independent and all on equal footing.

 

It is crucial for Mediacoop to be more than just a blog. Our profession deserves ethical codes to follow, and we do not condone destroying one or one’s reputation. Our media is a place for investigation, compiling sources, testimonies, and interviews. We respect our stories by affording the time that their study deserves. We rigorously abide by the Munich Declaration of the Duties and Rights of Journalists (1971) which regulates our profession.

 

It is important for a journalist to be recognized for his work. Our salaries aren’t stupendous, but they suffice for us to take the time, to move around for our stories.

 

That is what makes us Mediacoop.