« Nous garderons la tête haute et le poing levé »

Mercredi 16 juin, devant le rectorat de Clermont-Ferrand, 300 personnes se sont rassemblées. Elles étaient là pour soutenir les six représentants syndicaux, condamnés par ordonnance, suite aux actions militantes du 18 janvier 2020. Les syndicats CGT éduc’action (Confédération Générale du Travail), Sud éducation (Union syndicale Solidaires), FO (Force ouvrière), Snalc (Syndicat national des lycées et collèges), SNES- FSU (Syndicat national des enseignements de second degré) et l’Unef (Union nationale des étudiants de France) étaient regroupés en intersyndicale pour ce mouvement.