Le collectif Femmes de mars lutte contre la précarité menstruelle

Demain, samedi 6 juillet, le collectif Femmes de mars et Osez le féminisme (OLF63) seront au Carrefour market de Jaude pour récolter des protections périodiques. Une action au profit de Clermont fait monde, que le jeune réseau hébergé par LieU’topie a déjà expérimenté en mai dernier.

Elle touche de nombreuses femmes, et pourtant on n’en entend peu parler : symbole du tabou qui entoure encore les règles, la précarité menstruelle est peu combattue. Bien souvent pourtant, la pauvreté s’accompagne de difficultés d’accès aux protections périodiques, et les solutions restent encore confidentielles. C’est pour aider à lutter contre ce phénomène que le collectif Femmes de mars, jeune réseau féministe étudiant hébergé par LieU’topie, organise pour la seconde fois une collecte de protections, au profit de Clermont fait monde.

« On a organisé la première action du type à l’occasion du passage de Klaire fait grrr à la Baie des singes, à Cournon », raconte Matylde Diouf, militante de Femmes de mars. « La salle nous a contacté pour tenir un stand. Comme Klaire fait grrr parle régulièrement de précarité menstruelle, on a eu l’idée d’utiliser ce stand pour une collecte. On a appelé plusieurs associations, et Clermont fait monde était intéressé pour redistribuer les protections aux réfugiées qui sont touchées par le problème. » Plus tard, ce sont les militantes d’OLF63 qui proposent au collectif de renouveler l’opération, cette fois-ci dans un supermarché, pour toucher plus de monde. Si le réseau Clermont fait monde, qui vient en aide aux réfugiés sans abri à Clermont-Ferrand, est à nouveau bénéficiaire, les militantes de Femmes de mars envisagent de diversifier les partenaires et les lieux d’action. « Puisqu’on tient plus ou moins lieu de branche féministe intersectionnelle à LieU’topie, on voudrait notamment organiser des collectes à destination des étudiantes », précise Matylde Diouf. « On a également quelques autres associations qu’on aimerait contacter pour redistribuer ce que récupère. Il y aura sans doutes des nouvelles en septembre ».

Les militantes de Femmes de mars et d’Osez le féminisme seront au Carrefour Market de Jaude demain, samedi 6 juillet, de 8 h 30 à 17 heures. Le collectif Femmes de mars organise également des ateliers et des conférences hébergées par LieU’topie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *