Législatives : Valérie Goléo lance sa campagne dans la 4ème circonscription !

Valérie Goléo se présente dans la 4ème circonscription du Puy-de-Dôme, sous l'étiquette du nouveau front populaire. La femme politique avait perdu de seulement 116 voix en 2022.

Valérie Goléo a organisé son premier rassemblement, vendredi à 17h30, place Henri Dunant. La candidate du nouveau front populaire, dans la 4ème circonscription du Puy-de-Dôme, est assez confiante pour le 7 juillet. « On a la possibilité de gagner. En 2022, j’ai perdu à 116 voix, ce n’est rien ! » clame-t-elle.

Ainsi, chaque action et chaque vote comptent « Allez voir les membres de votre famille qui ne votent pas, allez faire du porte à porte ! » Demande Valérie Goléo.

« Si toutes les personnes ici font une procuration, c’est bon, on a les voix qu’il nous faut pour gagner », raconte Florent Guitton, conseiller municipal à Aubière, du Parti Socialiste. Les deux personnalités politiques se montrent très proches et se prennent dans les bras, symbole d’union. “Il faut s’unir contre l’extrême droite. C’est Valérie Goléo qui a le plus de chance de gagner. Alors, elle peut compter sur le soutien du PS.”

Contre l’extrême droite

En arrivant sur le meeting, il est difficile d’entendre parler d’autre chose que de l’extrême droite. Félix Roussel, militant retraité, sait se faire entendre : « Toute ma vie j’ai combattu l’extrême droite ! Mon père a connu les nazis. Avant, on nous montait contre les juifs, maintenant, c’est contre les musulmans, mais l’extreme-droite reste tout aussi dangereuse.  » Raconte-t-il avec colère. Felix est très remonté, notamment contre les grands médias. “Pour moi, ce sont eux les vrais diables ! Ils ont banalisé ces idées, et leur ont donné une place bien trop importante. Vous avez vu le bordel en Argentine en ce moment ? On ne parle jamais de ça dans les médias ! Avec un gouvernement d’extrême-droite, c’est ça qui nous attend en France !”

Au rassemblement, on en veut aussi à Emmanuel Macron. “On est pris au dépourvu. C’est irresponsable de ne laisser que 3 semaines pour faire campagne.” Explique Valérie Goléo. Elle remet aussi en cause le bilan du président. “Il y a deux ans, les gens étaient déjà en colère. Mais aujourd’hui c’est encore pire ! Tout le monde est triste, fatigué, il y a une vraie détresse ! Avec moi, on va respirer un peu, je veux redonner le sourire aux français ! « , raconte-t-elle, avant de repartir à la rencontre des clermontois. « Je vous laisse parce que là j’ai vu une militante que je n’avais pas vue depuis longtemps ! C’est magique, de voir se remobiliser les gens! »

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

1 réflexion sur “Législatives : Valérie Goléo lance sa campagne dans la 4ème circonscription !”

  1. LFI est plein d’incohérences : les députés voulaient déstabiliser le gouvernement et ont tout fait pour produire un clash politique : motions de censure nombreuses, rejet de certaines lois qui n’ont pas abouti.
    Mais voilà, le clash s’est produit et grâce au vote RN, c’est donc difficile à avaler.
    Ensuite, 3 semaines c’est court mais les partis de gauche avaient 24 mois pour faire un peu moins les imbéciles, ce que voulait d’ailleurs Manon AUBRY.
    Le programme nouveau est arrivé et il est déjà comparé au programme politique de Joe Biden, c’est dire la rupture qui va avoir lieu.
    La rupture est au sein même du mouvement et comme aurait dit le dramaturge  » il y quelque chose de pourri au royaume du Danemark ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nos derniers articles
Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.