Les 1001 Mines – Festival No Mine’s Land, épisode 0

no_mine_s_land.jpg

Voici notre épisode 0.
Il présente le festival No Mine’s Land auquel nous nous sommes rendu, en juillet dernier, en plein cœur de la Creuse.
Nous y avons rencontré les différents collectifs et personnalités qui se battent contre l’ouverture ou réouverture des mines.
Cette épisode 0 n’est qu’une introduction.

Le premier épisode vous expliquera dans un format long, les problématiques liées à la réouverture de la mine de Salau, en Ariège, en plein cœur des Pyrénées.

Nous n’avons toujours pas trouvé de façon de financer notre documentaire. N’hésitez pas à nous envoyer votre soutien, à Mediacoop, 26 route de Manson, Charade, 63130 Royat

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

1 réflexion sur “Les 1001 Mines – Festival No Mine’s Land, épisode 0”

  1. il existe 1700 sites miniers il existe 1700 sites miniers en france et tous sont à dépolluer y compris ceux dont il nous est dit qu’ils ont été : « dépollués », « mis en sécurité », « décontaminés », « … »
    ce secteur d’activité n’est pas fournisseur d’emploi comme le croient ou veulent le faire croire les industriels concernés et les « politiques » manquant d’esprit d’analyse et/ou peu regardant.
    l’industriel minier est gourmand en finance publique et pompe joyeusement dans la masse des impôts (allégement fiscal, aides publiques à l’installation industrielle, défiscalisation, dégrèvement…)
    comme si cela ne suffisait pas à nous rendre massivement opposant à ce type d’activité, apprenons donc que le traitement du site reviendra lui aussi à la collectivité sans aucun profit pour cette dernière.
    récapitulons : privatisation des profits, socialisation des pertes !
    c’est le seul projet de l’industrie minière, partout et tout le temps.
    grand merci à Éloïse et Mathias de permettre à chacun de le découvrir par leur travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.