La ressourcerie du pays d’Issoire lance sa caravane boutique

Lundi 3 mai, la toute nouvelle caravane de la ressourcerie du Pays d'Issoire était présente sur le marché du Vernet-Chaméane, de 9h à 12h. Cette association sensibilise au zéro déchet et détient déjà une boutique fixe. La ressourcerie itinérante est donc le tout nouveau projet de l'association, à la rencontre d'un nouveau public.

Des livres, des vêtements, de l’électroménager, des jouets, bijoux … La caravane de la ressourcerie du pays d’Issoire ressemble à la caverne d’Ali Baba. L’activité principale de l’association est de collecter, remettre en état et revendre des objets de seconde main. Mais pourquoi avoir créé une boutique mobile alors que la ressourcerie possède déjà deux boutiques, physique et en ligne ?

La ressourcerie itinérante : une sensibilisation en milieu rural…

Après 4 ans d’existence, l’association a la volonté de se développer. « Cela faisait longtemps qu’on voulait faire ce projet. Notre boutique fixe n’est accessible qu’en voiture. Alors on voulait aller vers ceux qui ne peuvent pas venir à nous. » expose Gwenaëlle, responsable de la caravane. La ressourcerie itinérante reste toutefois dans le pays d’Issoire, par souci écologique. « On a déjà une grosse demande ici et on ne veut pas faire trop de kilomètres ».

C’est la deuxième fois que la caravane débarque sur un marché. « Avec ce projet, on voulait animer le monde rural, créer du lien social et faire de la sensibilisation au zéro déchet auprès d’un public différent ». Le pari est réussi : « Je vais régulièrement dans leur boutique avec mon fils. On trouve de tout, c’est écolo et pas cher. C’est une bonne idée cette caravane. » exprime la fromagère du stand d’à côté. « Comme on débute, on teste les ventes d’objets qui marchent ou non. Ce sont surtout les appareils électroménagers qui ont la cote! » poursuit Gwenaëlle.

… animée par des ateliers en partenariat avec d’autres associations.

Régulièrement, la ressourcerie s’associe avec d’autres associations pour promouvoir le zéro déchet. Cette fois, c’est le Repair Café de Saint-Ferréol-des-Côtes qui accompagne la boutique mobile. « Nous apprenons aux autres comment réparer leur petit électroménager. Comme des cafetières, des machines à coudre… » commence José, salarié du Repair Café. « Le but est d’éviter de jeter, de consommer du neuf quand on peut réparer. »

Après chaque réparation ou vente d’objet de seconde main, les deux associations pèsent l’objet en question. « A la fin de l’année, on fait le bilan du nombre de kilos de déchets économisés grâce à nos actions. » conclut José. Pour le Repair Café, c’est 1.2 tonnes de déchets économisés en 2020. Pour la ressourcerie, ce sont 113.9 tonnes d’objets qui ont été collectés pour 61.8 tonnes d’objets de récupération vendus.

Les prochaines dates et ateliers

Lundi 10 mai, la boutique mobile se déplacera sur le marché d’Ardes-sur-Couze et proposera un atelier de fabrication d’éponges lavables en tissu ainsi qu’une rencontre avec ADML63, qui promeut la monnaie locale de la Doume. Samedi 22 mai, à la braderie des commerçants d’Issoire, un atelier de fabrication de Bee wrap sera proposé. « On crée des espèces de cellophane en tissu, fabriqués à partir de cire d’abeille ! » présente Gwenaëlle. « Et samedi 29 mai après-midi, nous serons à la Licorne, à Saint-Germain-Lembron. Nous ferons un atelier pour créer des suspensions pour les plantes, grâce à des T-shirts récupérés. » conclut-elle.

  • La Ressourcerie du Pays d’Issoire dénombre de multiples activités à découvrir ici.
  • Vous pouvez contacter l’association Repair Café par mail : repaircafe63600@gmail.com

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.