AFPS demande le retrait d’Israël aux Jeux Olympiques

Une centaine de clermontois se sont rassemblés jeudi 20 juin, place de jaude. Ils demandent le retrait d'Israël aux Jeux Olympiques, en dénonçant un "deux poids deux mesures".

Jeudi 20 juin, les associations AFPS  et BDS France ont organisé un énième rassemblement place de jaude. “Le thème d’aujourd’hui, c’est les Jeux Olympiques !” Explique Yves, militant à l’AFPS. Ce rassemblement est organisé à la veille du rapide passage de la flamme à Clermont-Ferrand. “Nous dénonçons aujourd’hui le scandale du deux poids, deux mesures. Les athlètes russes et biélorusses participeront sous bannière neutre. Mais il n’y aucun problème pour le déploiement du drapeau d’Israël, cet état génocidaire qui commet un acte abominable en Palestine !”

Israël, pays destructeur

Yves aime rappeler le bilan d’Israël en Palestine. “Il y a des dizaines de milliers de morts. Des centaines de milliers de blessés. La destruction totale de la ville de Gaza, de deux millions d’habitants !”

Un bilan qui touche aussi les sportifs palestiniens. « 300 clubs palestiniens ont demandé d’appliquer les mêmes règles pour Israël et pour la Russie. On n’a pas écouté leur demande. A côté de cela, des sportifs, des coachs et techniciens de clubs palestiniens sont tués ! » dénonce-t-il.

« Ils sont même en train de transformer les clubs en centres de détention, de torture ! Ils sont en train de faire la même chose qu’au stade de Santiago (Chili) en 73 ! »

« Alors on nous avance l’argument comme quoi le sport rassemble l’humanité. Mais apparemment, il ne rassemble pas toute l’humanité. » Termine Yves.

Contestation

« Les services secrets israéliens avaient été prévenus 3 semaines avant le 7 octobre, qu’une attaque allait avoir lieu. Ils auraient pu empêcher ces crimes contre le peuple israélien, mais ils n’ont rien fait. » Explique Yves. « Le fils de Netanyahu aura beau dire « Non, mais mon papa ne savait rien ! » L’attaque du 7 octobre était chapeautée par Israël ! « 

Lors du rassemblement, un homme intervient pour contester le rassemblement. « Vous les avez tué en 72 ! C’est une honte ! » A quoi Yves répond : « Mais vous ne racontez pas ce qui s’est passé avant ! » Plus tard, lors de son discours, il ajoute « La Nakba continue, elle dure depuis 1948. »

Le contestataire s’est vite fait raccompagner en dehors du rassemblement, pour ne pas troubler l’événement. »

L’association AFPS appelle à voter pour les élections législatives, dans un contexte où l’extrême droite pourrait prendre le pouvoir. “Il est essentiel d’aller voter ! Nous devons éviter la convergence entre l’extrême droite française et israélienne !”

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nos derniers articles
Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.