« Quand on comprend mieux les enjeux climatiques, on agit mieux »

Fresque du climat
Samedi 10 juillet prochain, l'association Fresque du climat et son équipe d'animateurs auvergnats organisent un atelier pour réaliser une œuvre au café associatif FlaX. Le but est de sensibiliser les participants aux causes et conséquences du dérèglement climatique, dans un espace convivial de partage.

Les pelotes de laine colorées et les tissus que l’on retrouve partout illustrent bien les activités et l’esprit du « FlaX », qui signifie « Lin ». « Nous sommes un café associatif qui organise des ateliers et activités autour des arts du fil. Broderie, tissage, couture, ou tricot, notre volonté est d’apprendre et partager des connaissances autour de ces activités. » présente Christine, fondatrice du café.

FlaX et l’association Fresque du climat : même combat

Si les méthodes sont différentes, les deux associations luttent en faveur de l’environnement et ont des valeurs communes, ce qui a poussé Christine à inviter la Fresque du climat à animer son atelier dans son café. « Le café FlaX sensibilise ses adhérents aux déchets vestimentaires et les encourage à réparer ou échanger leurs vêtements pour leur donner une seconde vie plutôt que d’acheter du neuf. D’ailleurs tous nos tissus et pelotes sont issus de la récupération, de dons. Notre but est de réutiliser les ressources, montrer toutes les alternatives à la consommation débridée.«  explique Christine, d’une voix douce et apaisante. « C’est pour ça que l’on encourage ce genre d’ateliers, même si ça n’a pas de rapport avec le tissu. »

L’association Fresque du climat est, quant à elle, une association nationale, qui s’appuie sur « des cartes avec des informations qui viennent du rapport du GIEC. » présente Anne-Sophie, membre de l’association. « Le but est de montrer les causes et conséquences du dérèglement climatique et donc de sensibiliser les participants. Quand on comprend mieux les enjeux climatiques, on peut mieux agir à notre échelle, au niveau de notre consommation etc. »

« Ce qui m’a plu dans cet atelier, c’est le fait qu’à chaque fois, ils réutilisent le même matériel, ce qui fait sens avec nos valeurs de récupération. » ajoute Christine.

Une volonté de faire ensemble

Mais ce qui fait se rejoindre aussi les deux associations, c’est une volonté de partager ces activités ensemble. « Le but du café associatif c’est aussi de faire ensemble. On se conseille, on s’encourage. On progresse au contact des autres et on vit un moment de partage. Par exemple, un monsieur du quartier est venu car il voulait apprendre à faire ses ourlets seul. Il a ensuite appris à faire des rideaux, qu’il a offerts à sa femme. Il était super fier de lui, il a pris confiance en ce qu’il pouvait réaliser de lui-même. Et il a ensuite poussé sa fille à venir ! » raconte, enthousiaste, Christine. « Et pendant l’atelier de la fresque, sur une durée de trois heures, on réfléchit en équipe et on creuse des sujets bien spécifiques qui touchent le climat. On a le temps d’échanger. »

Ce que confirme Anne-Sophie : « Notre atelier donne pour résultat des fresques citoyennes réalisées en intelligence collective ».

Pour suivre les actualités des ateliers de FlaX ou de la Fresque du climat, retrouvez-les sur Facebook, en cliquant ici et ici.

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.