Shabu, le documentaire pour ados

Actuellement, à l’affiche au cinéma le Rio de Clermont-Ferrand, et ce, jusqu’au 19 septembre, Shabu, un documentaire des pays-bas, raconte les frasques d’un été pour une jeune ado.

Ca commence mal, l’été, pour Shabu : Conseil de famille, car le garnement de 14 ans, a pris la voiture de sa grand-mère, et comme, évidemment il ne sait pas conduire, il l’a emboutie.

PLus de 1200 euros de réparation. Pour une famille installée dans un quartier populaire de Rotterman, cela fait une coquette somme. Alors, le conseil de famille l’a décidé : Shabu passera l’été à travailler. Vendre des glaces.

Mais, le jeune adolescent a d’autres projets en tête : les copains, son amoureuse et surtout la musique. Il a le rythme dans la peau, et un poil dans la main.

La réalisatrice Shamira Raphaela va donc suivre tout un été Shabu, la petite star du quartier violent et sensible de Rotterdam.

On s’y tromperait. Loin du cadre du documentaire, l’histoire se déroule comme un roman. Une fiction. Mais tout est vrai. Shabu se perd, se trouve, s’interroge. Et s’entremêlent les réalités de l’adolescence et la pauvreté. L’espoir d’un avenir incroyable et le besoin vital de vivre le présent.

Parfois, il nous fait éclater de rire. Parfois, Shabu fait pleurer.

Le film vibre aux rythmes des battements de doigts sur les barreaux du balcon, et du coeur passionné de l’adolescent qui cherche sa voie.

Les adolescents adorent. Ils s’y retrouvent.

On conseille vivement ce film à regarder jusqu’au 17 septembre au cinéma Le RIO, à Clermont-Ferrand et à retrouver dans les bonnes salles partout en France.

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.