Demandez l’programme !

Ce week-end, l’actu va être riche sur le territoire. Culture, agriculture, matrimoine ou encore luttes : on vous fait un petit récap de tout ce qui se prépare.
Culture tambours battants

Dès demain, la Comédie de Clermont vous invite à appuyer sur play. Avec son grand événement d’ouverture de la saison « Playtime », le public pourra entre 10h et 18h, samedi et dimanche, profiter de nombreuses propositions artistiques. Au programme, des spectacles, ateliers, parcours dédiés aux enfants… Le temps d’un week-end, le théâtre devient un terrain de jeu et de découvertes, le tout gratuitement. L’occasion pour Céline Bréant, sa directrice « d’inscrire encore plus le théâtre dans une notion d’ouverture ».

Pas la peine de marcher trop longtemps pour apprécier un autre événement phare du week-end. L’Étonnant Festin revient avec l’idée de pouvoir composer soi-même au milieu du marché des producteurs, des échoppes de cuisiniers, un programme entre les ateliers pratiques, les conférences, débats, rencontres spectacles et concerts. C’est dimanche 18 septembre, dès 10h, autour de la Comédie et de la Piscine Coubertin. Et pour prolonger la journée, des spectacles et un bal seront proposés à partir de 17h.

Faire la fête pour la bonne cause

Quelque chose se trame du côté de Beaumont. La Guinguette de l’Artière, nouvelle association beaumontoise organise son 1er festival. Il se fera autour de la nature et du bien-être en ville au bassin d’Orage du Pourliat près de Botanic. L’objectif est de faire découvrir le bassin d’orage et sa biodiversité de façon conviviale autour de produits locaux notamment. Dès 14h : atelier Insectes avec la société d’Histoire naturelle Alcide d’Orbigny. À 16h : ateliers insectes, et yoga avec Dharma yoga. À 17h : ateliers relaxation, masque végétal, fresque de la biodiversité (animée par Pierre Gérard). Des activités pour les enfants auront aussi lieu. La journée se terminera en musique avec le groupe Devagued’o à 18H30 suivi de DJ Gonzen du collectif Highlife pour finir la soirée.

À la Ferme de Sarliève aussi, on parle local. La Confédération Paysanne du Puy-de-Dôme organise le 17 septembre la Fête de l’Agriculture Paysanne sur les terres de la Ferme de Sarliève. Terre de Liens et Bio 63 organisent également l’évènement. L’agriculture locale et biologique sera mise en avant à travers un marché de producteurs et d’artisans locaux en partenariat avec le groupement d’agriculture bio du département. L’événement reste avant tout une journée militante avec de nombreuses associations dont Alternatiba ou encore la CIMADE.

Histoire de mémoire

La bonne cause, c’est aussi celle de la mémoire. Le 6 juin 1882, Christophe Thivrier, « Christou » était élu Maire de Commentry, devenant ainsi le premier Maire socialiste élu du monde. Figure souvent oubliée du mouvement ouvrier, il fut élu député en 1889 sous l’étiquette du Parti ouvrier et se présenta à l’Assemblée nationale en blouse bleue, par fidélité à ses engagements envers les travailleurs et par refus de se voir imposer les codes vestimentaires de la bourgeoisie. Il fera la une des journaux en se faisant exclure temporairement de l’Assemblée pour avoir crié « Vive la Commune », dans l’Hémicycle, le 27 janvier 1894. La Ville de Commentry célébrera tout au long de la saison culturelle 2022-2023 cet anniversaire. Les célébrations officielles auront lieu dimanche 18 septembre, à partir de 10h45, en présence, entre autres, de Jean Auroux, ancien Ministre du Travail, la députée Marianne Maximi.

Pas de repos pour les luttes

Le précieux cinéma le Rio, redémarre sa saison sur les chapeaux de roues. Samedi, à 18h, Gilles Perret sera là pour présenter sa première fiction REPRISE EN MAIN en avant-première. Après La Sociale, J’veux du soleil ! ou encore Debout les femmes !, son nouveau film parle de Cédric, qui, comme son père, travaille dans une entreprise de mécanique de précision en Haute-Savoie. L’usine doit être de nouveau cédée à un fond d’investissement. Epuisés d’avoir à dépendre de spéculateurs cyniques, Cédric et ses amis d’enfance tentent l’impossible : racheter l’usine en se faisant passer pour des financiers !

Enfin, le collectif Osez Le Féminisme vous propose, pendant les journées du patrimoine, de renommer les rues pour célébrer le Matrimoine. Il s’agira de renommer les rues de Clermont avec des noms de femmes illustres et découvrir leur parcours de vie.

Et bien sûr, ne loupez pas la prochaine chronique culturelle de Constance, à retrouver dès demain.

Bon week-end !

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.