Mon premier stage à Mediacoop

Pour les deux prochaines semaines, j’ai la chance de pouvoir faire un stage au sein de Médiacoop. Cette année, je me prépare à passer les concours des écoles de journalisme. Et quoi de mieux pour cela que de pouvoir faire partie d’un média local et indépendant. Avant d’en arriver là, être journaliste était pour moi comme devenir astronaute ou médecin. Un rêve d’enfant que l’on pense trop loin pour nous (pour ma défense, je connaissais autant de journalistes que d’astronautes).

Cette idée est restée dans un coin de ma tête pendant un long moment. Jusqu’au jour où, après la rencontre de Martin Pierre, j’ai pu intégrer “La Chance, pour la diversité dans les médias”. Elle prépare les jeunes aux concours des écoles de journalisme reconnues par la profession et m’a aussi permis de rencontrer de nombreux journalistes, et je l’espère futurs journalistes. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à en apprendre plus sur cette association. Elle vise à promouvoir la diversité et l’inclusion dans les médias. Cela permet de représenter de manière plus juste et complète la société dans son ensemble. Et j’ai pour ainsi dire, de la chance de pouvoir être formé avec eux.

L’associatif comme porte d’entrée

Avec quelques expériences d’écriture ici et là dans des associations ou sur internet, c’est vraiment l’an dernier que tout s’est accéléré. J’ai rejoint Radio Campus et c’est là bas que j’ai eu le contact de mon futur tuteur à “La Chance”. C’est aussi là que j’ai eu l’occasion de participer à la matinale de la radio que vous pouvez retrouver chaque mercredi à 9h, où j’ai une chronique d’actualité internationale.

Depuis toujours, je suis passionné par l’actualité. J’ai toujours été intrigué par les événements qui se déroulent dans le monde entier. Pour moi, il n’y a rien de plus passionnant que de pouvoir partager mes réflexions. Apporter de l’information sur les sujets qui me tiennent à cœur comme les questions politiques ou sociétales.

Une conviction dans la nécessité des médias

En revanche, malgré mon objectif de devenir journaliste, je ne suis pas aveugle sur les problèmes qui rongent le métier. La concentration des médias, les pressions politiques et commerciales, leur manque de diversité dans les choix éditoriaux et la tendance à la sensationnalisation… C’est pour cela que je suis ravi de pouvoir faire un stage à Médiacoop. Un média sans milliardaires qui essayent de mener un combat civilisationnel ou maître dans l’évasion fiscale. Si le journalisme est selon moi un pilier de la démocratie permettant à chacun d’être un citoyen informé, leur indépendance est cruciale. Je suis donc honoré de commencer mon aventure dans le journalisme ici. Et j’espère humblement pour aider à faire de nous des citoyens plus forts, et plus prétentieusement, sortir l’affaire qui fera tomber un président.


Andalous Mehdy

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.