Recycl’art revient avec son walktrip pour un voyage culturel et écologique

Le walktrip revient pour une 5ème édition. Porté par l’association Recycl’art, l’événement propose une exposition itinérante d’art contemporain à Clermont.

Vous connaissez Recycl’art, l’association qui promeut le recyclage et le réemploi par l’art plastique et le street art ? Comme chaque année, elle revient avec son événement écologique et culturel Walktrip. Et pour sa cinquième édition à Clermont-Ferrand, l’exposition itinérante a vu les choses en grand !

Plus d’ampleur chaque année

Entre octobre 2021 et Mai 2022, ce sont plus de 200 œuvres issues du réemploi qui vont être exposées. Un chiffre bien supérieur aux éditions précédentes qui trouve son explication selon Léa, organisatrice de l’événement : « Il y a pas mal d’œuvres de l’an dernier que les artistes nous ont laissées. Et cette année, on a fait une résidence pendant laquelle beaucoup d’artistes sont venus récupérer des objets et ont bossé depuis chez eux ».

Une fois réalisées, les œuvres vont être réparties dans une sélection de 40 lieux du centre historique. Ces commerces, cafés ou galeries seront indiqués sur un plan distribué à l’office de tourisme ainsi que dans les lieux culturels de la métropole.

Nous, vendredi 24 septembre, on était au Grin où toutes les œuvres étaient rassemblées en attendant le lancement du walktrip. La soirée a permis de présenter le projet à tous les artistes, exposants et élus locaux. Et nous, on en a pris plein les yeux !

Tous les arts pour tous les artistes

Les 200 œuvres étaient presque toutes là. Autant dire que dans les locaux du Grin, on ne pouvait pas faire trois mètres sans tomber nez à nez avec une guitare customisée, une réplique du film Gravity en fil de fer, un portrait de marmotte sur une ancienne porte de bois ou un Gollum presque grandeur nature.

Minimalisme, peinture, sculpture ou sérigraphie : ici, il y en a vraiment pour tous les goûts et surtout pour tous les formats. « Je suis très content de la diversité de cette année », nous dit Rémy, fondateur de l’association Recycl’art.

Cette diversité, le projet la doit en partie au fait qu’artistes professionnels et amateurs peuvent participer. Le thème, c’est qu’il n’y a pas de thème. Ah si, le réemploi. Toutes les œuvres sont faites avec des objets déjà existants. Cet été, au travers d’une résidence artistique, ces derniers pouvaient venir récupérer jusqu’à trois objets afin de les retravailler.

« La récup, c’est typiquement ce que je travaille. Je suis allée chercher trois objets et ensuite, j’ai trouvé l’inspiration. », explique l’artiste Flora récup Arverne.

La plus stylée des balades

Mercredi 29 septembre, les œuvres ont été réparties aux quatre coins de la ville. Dès à présent et pour plusieurs mois, il est possible, d’une traite ou en plusieurs fois, d’aller flâner entre les lieux pour découvrir les travaux des 38 artistes participants.

Flax, l’Imaginarium, Yo&Co ou Momie Librairie, chaque lieu accueillera trois œuvres. « Le but, c’est que ce soit multiforme. On veut plaire aux personnes de 7 à 77 ans », précise Rémy.

D’autres évènements en perspective

« Ce qui fait la force de cette édition, c’est la durée. On a voulu prolonger pour pouvoir faire plein de choses », s’enthousiasme Rémy. En effet, pour les mois à venir, le walktrip va organiser plusieurs rendez-vous. Au programme, des visites street-art, la création de grandes fresques dans la ville et des ateliers de customisation d’objets recyclés.

Pour Rémy, Léa et tous les bénévoles qui les soutiennent, « pour le moment, c’est un pur succès ». Le walktrip devrait se terminer mi-mai 2022 avec un grand concert. En attendant, retrouvez le programme et la carte de la balade à la maison du tourisme. À vos baskets, les œuvres vous attendent !

voici un petit diaporama présentant quelques œuvres.

Nos actionnaires, c'est vous.

Aidez-nous à rester gratuit, indépendant et sans pub :

2 réflexions sur “Recycl’art revient avec son walktrip pour un voyage culturel et écologique”

  1. Ping : Clap de fin pour le Walktrip de Recycl’art - MEDIACOOP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ?

Soutenez le Cactus !

Le journalisme a un coût, et le Cactus dépend de vous pour sa survie. Il suffit d’un clic pour soutenir la presse indépendante de votre région. Tous les dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66% : un don de 50€ ne vous coûte ainsi que 17€.