Antoine Legrand

Sauve qui peut le court métrage (et son avenir!)

Rendez-vous culturel de poids sur le territoire, le festival international du court métrage et l’association qui l’organise se sont vus retirer plus de la moitié de leurs subventions habituelles. Une décision dangereuse orchestrée par Laurent Wauquiez à la tête de la région AURA.

Alors que le secteur de la culture est déjà fragilisé, dans les prochaines années, le festival pourra-t-il toujours avoir lieu ?

Nous, on ne peut pas imaginer sa fin. On aime trop passer devant la Comédie, en février, dans le froid et voir les gens le nez rouge, patienter devant les grandes portes. On aime trop entendre parler toutes les langues dans les rues du centre-ville. On aime trop les affiches officielles, plus belles les unes que les autres. On aime trop venir aux séances et voyager, en à peine une heure, dans plein de mondes différents. Il ne faut pas trop le dire mais on aime aussi trop les séances jeunesse. Alors, sauve qui peut la vie du court métrage.

«Libérez Fodé»

Vendredi 12 mai, Fodé a été placé dans un centre de rétention administrative près de Paris. En pleine période de partiels et de rattrapages, l’étudiant Clermontois risque l’expulsion.

Contre la loi Darmanin, penser une politique d’accueil digne

Hier soir, une conférence-débat sur la loi immigration avait lieu depuis un amphi de la fac de droit. Quatre invités sont revenus sur les grands axes du projet porté par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, leurs conséquences sur les étrangers et les différentes alternatives qui existent.

Réforme du lycée pro : « Même Macron, même combat ! »

Alors que la contestation face à la réforme des retraites est vive depuis le début de l’année, le gouvernement s’attaque désormais à la voie professionnelle de l’éducation. Le 04 mai, Emmanuel Macron a annoncé les grandes lignes de son projet depuis un lycée de Charente-Maritime. Élèves, enseignants et syndicats montent au créneau.

Kipuka : un nouveau magazine entre en éruption !

Passionné de volcans, Jean-marie Prival lance « Kipuka » afin de vulgariser et partager sa vocation pour ces géants de la nature. Confectionné de A à Z par le volcanologue, on vous présente ce nouveau magazine plein de ressources.

LieU’topie ouvre sa cantine solidaire !

Le tiers lieu étudiant et solidaire vient d’ouvrir une cantine qui permettra à chacun de venir cuisiner ou déjeuner chaque mardi et jeudi. De quoi répondre à un besoin urgent à l’heure où la précarité alimentaire augmente.

Marx est mort ? Mon œil !

L’idéologue, philosophe, économiste, sociologue, journaliste… aurait plus de 200 ans aujourd’hui. Après tout ce temps, comment sa pensée et ses idées peuvent-elles encore être apposées aux luttes actuelles ? C’est tout le propos du cycle de conférences organisé par Les Amis de l’Huma 63 et Les Amis du Temps des Cerises et qui a eu lieu …

Marx est mort ? Mon œil ! Lire la suite »

«Association Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte» : un jeu dangereux entre le directeur et la préfecture de la Haute-Loire.

Association d’accueil bien connue sur le territoire, l’ASEA du Puy-en-Velay a toujours refusé les demandes d’obtention d’informations de la préfecture de Haute-Loire. Mais le 1er mars dernier, le directeur de la structure a finalement transmis une liste concernant des personnes déboutées du droit d’asile. Une trahison inacceptable pour de nombreux salariés.

Les Soulèvements de la Terre, un nouveau souffle pour la lutte écolo ?

Fondée en 2021 et composée d’anciens membres d’autres structures, l’association Les Soulèvements de la Terre alimente les discussions entre citoyens, dans les médias et au sein du gouvernement. Si l’exécutif souhaite dissoudre le mouvement, notamment après l’épisode de Sainte-Soline, la création de nombreux comités locaux (dont dans le 63) pourrait donner un peu d’air aux Soulèvements de la Terre.