Antoine Legrand

Personnes à la rue : les associations dénoncent la « politique du thermomètre » du préfet

Alors qu’un gymnase avait été ouvert début janvier pour cause de grand froid à Clermont-Ferrand, le lieu dédié à l’accueil des personnes sans-abri a été fermé ce mercredi suite à la hausse des températures, puis rouvert hier.

Mercredi 17 janvier, plusieurs associations se sont réunies en conférence de presse pour dénoncer cette « politique du thermomètre » de la préfecture et demander des solutions durables dans un contexte de plus en plus alarmant.

47-48 et 63 : retour sur les grèves de mineurs dans le Puy-de-Dôme et ailleurs

Mercredi 10 janvier, l’Institut d’histoire sociale CGT 63 a organisé une grande rencontre salle Georges Conchon à Clermont-Ferrand. Alors que dans le hall, une exposition retraçait l’histoire du syndicat CGT dans le Puy-de-Dôme, à la tribune, la maitresse de conférence Nathalie Ponsard et le co-secrétaire de l’IHS 63 Bruno Neullas sont revenus sur les grèves de 47-48 et 63, leur contexte, leur impact et leur écho dans l’histoire.

Bonne année, bonne santé, gros chantiers

Le 31 décembre à 20 heures, Emmanuel Macron présentait les traditionnels vœux de fin d’année du président de la République aux Français. Si 2023 s’est terminée sur l’aboutissement de plusieurs grands chantiers politiques, 2024 pourrait bien commencer de la même manière. On fait le point.

Qu’est-ce qu’on fait…en janvier ?

Vous le savez, on a l’habitude de vous partager nos coups de cœur. Surtout, la culture est toujours la petite dose de soleil qui tranche avec une actualité souvent grise. Alors pour ceux qui sont encore en vacances ou les autres qui ont repris le chemin du quotidien ou qui n’ont tout simplement pas encore eu le temps de souffler, on pose ça là en espérant que vous apprécierez autant que nous.

Loi sur l’immigration : la honte.

Après plus d’un an de travail sur la loi « Asile et Immigration », celle-ci a été adoptée hier soir après des tractations politiques intenses. Une victoire pour l’exécutif, la droite et l’extrême-droite. Une défaite amère pour les associations de solidarité, de défense des droits humains mais aussi une débâcle pour le pays des Droits de l’Homme.